Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



mercredi 24 mai 2017

LUNARIA ANNUA L.





























































































Lunaire annuelle (Lunaria annua L., Brassicacées [anc. Crucifères]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Les traces de 3 nuits de gel au sol peu avant notre passage sont visibles. La 5ème photo (la dernière depuis le haut) montre bien le début de la formation d'une silique typique de cette plante. Lunaria annua est proche de Lunaria rediviva. Mais chez L. annua, les fleurs sont purpurines et non blanches ou légèrement lilas. Les siliques sont ovales à orbiculaires, longues de 3-4 cm à maturité et 1 à 2 fois plus longues que larges. Les feuilles de la base sont ovales, en coeur, irrégulièrement dentées, pétiolées. La tige est rameuse avec des poils étalés. Les feuilles supérieures sont sessiles. La longueur des pétales peut atteindre 20 mm. Floraison: avril-mai. Habitat: chemins, décombres, cultivée et parfois subspontanée. Etage des collines. Origine: Europe du Sud-Est. Nom commun: Monnaie du Pape. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_____________________________

lundi 22 mai 2017

PULSATILLA MONTANA (Hoppe), Rchb.









































































Pulsatille des montagnes (Pulsatilla montana Rchb., Renonculacées). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Plante proche de la Pulsatilla vulgaris mais les lobes linéaires des feuilles, ici, sont souvent larges de plus de 2 mm. Fleurs inclinées, tépales longs seulement de 2-3 cm, violet foncé, rarement roses ou blanchâtres. Floraison: mars à mai. Habitat: pelouses sèches et rocheuses. Plante calcicole et xérothermophile. Etage des collines, montagnard et subalpin. Plante plutôt assez rare et protégée dans les cantons des Grisons et Vaud. On la trouve de 300 à 2'000 m d'altitude en Valais, aux Grisons et un peu au Tessin. Donc aires de répartition plutôt restreintes. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

________________________________

dimanche 21 mai 2017

SCORZONERA AUSTRIACA Willd.

























































Scorsonère d'Autriche (Scorzonera austriaca Willd., Astéracées [anc. Composées]). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Plante haute de 5-30 cm. Souche garnie au collet d'un abondant chevelu fibreux. Tige simple, monocéphale, munie de 1-4 feuilles linéaires, sessiles, courtes. Feuilles basales linéaires à étroitement lancéolées, entières, souvent ondulées sur les bords. Involucre long de 1,5-2 cm. Bractées intérieures pubescentes sur la face interne. Fleurs jaunes. Fruits: akènes longs de 9-12 mm avec aigrette blanche environ de la même longueur que l'akène. Floraison: en mai. Habitat: prés secs ou de nature steppiques, rocailles calcaires. Végétal xérothermophile de l'étage des collines et montagnard. Plutôt rare en Suisse: en Valais, au Tessin méridional, dispersé au pied du Jura (BE). Plante d'Europe méridionale. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

___________________________

jeudi 18 mai 2017

POTENTILLA RUPESTRIS L.

























































































Potentille des rochers (Potentilla rupestris L., Rosacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Plante pouvant atteindre 60 cm de haut. Tige dressée, généralement lavée un peu de rouge, rameuse dans le haut, pubescente, glanduleuse à l'extrémité. Feuilles basales imparipennées, à 2 à 4 paires espacées de folioles. Folioles ovales-arrondies, vertes sur les 2 faces, doublement dentées, les inférieures plus petites que les supérieures. Feuilles sup. trifoliées. Calicule à divisions plus courtes que celles du calice. Fleurs blanches, assez nombreuses d'un diam. de 1-2 cm. Pétales 1-2 fois plus longs que les sépales. Floraison: mai à juillet. Habitat: rochers, murs, prairies sèches et buissons. Végétal xérothermophile. Altitude: de 400 à 2'200 m. Etage des collines, montagnard, et subalpin. Pas très fréquente en Suisse: présente en Valais, au Tessin, canton de Schaffhouse, et aux Grisons vers la frontière autrichienne et aussi un peu sur le canton de Genève. Haute vallée du Rhin, mais peu (aux Grisons). En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________

RANUNCULUS GRAMINEUS L.







































































Renoncule graminée (Ranunculus gramineus L., Renonculacées). Photos prises le 22 avril 2017 au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (en Suisse). Voici une plante très rare chez nous jouissant d'une priorité de protection nationale élevée en Suisse. Hauteur: 10-30 cm. Souche chevelue, fibreuse. Feuilles basales linéaires-lancéolées, larges de moins d'un cm. Feuilles caulinaires plus petites, de même forme (les nervures des feuilles sont parallèles). Fleurs jaunes de 1-2 cm de diamètre sur long pédoncule. Fruit: akènes formant une tête ovoïde ou cylindrique. Il est clair que l'on a plus de chance d'observer cette plante très rare dans un Jardin botanique qu'en vraie nature. Elle est signalée ici ou là en Valais (Suisse), basse vallée du Rhône (quelques stations tout au plus !). Selon le site "floresalpes" elle ne monte pas plus haut que 1'500 m d'altitude. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici. Habitat: pelouses sèches, plante calcicole. Etage des collines et aussi montagnard en Valais central (stations isolées).

___________________________________

mardi 16 mai 2017

POTENTILLA ALBA L.



























































































Potentille blanche (Potentilla alba L., Rosacées). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Plante rare en Suisse, haute de 5 à 20 cm. Feuilles longuement pétiolées, digitées, à 5 (parfois 7) folioles lancéolées, 4-6 fois plus longues que larges, soyeuses et argentées (poils appliqués) dessous, munies de 3-7 petites dents à l'extrémité. Tiges florifères supportant 1-2 (-5) fleurs. Ces tiges ne dépassent que de peu les feuilles, parfois. La fleur est blanche avec un diamètre de 1,5-2,5 cm. Les pétales dépassent un peu le calice. Etamines à filet glabre. Floraison: avril-juin. Habitat: prairies maigres, forêts de feuillus à sol sec, buissons. Etage des collines. Plante plutôt rare en Suisse: un peu au Tessin, aux Grisons (val Mesocco), un peu dans le canton de Genève, vers Schaffhouse aussi et au Nord de Zurich. Altitude des stations: de 200 à 1'000 m au max. Peu de chance d'observer cette plante, sinon dans un Jardin botanique ! En savoir plus: voir ici, ici aussi, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_______________________________

lundi 15 mai 2017

GLOBULARIA BISNAGARICA L.































































Globulaire commune  ou Globulaire allongée (Globularia bisnagarica L., Plantaginacées [anc. Globulariacées]). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Plante haute de 10-30 cm. Feuilles de la base obovales, en rosette, atténuées en pétiole, arrondies ou échancrées, pouvant atteindre 12 cm de long. Feuilles caulinaires nombreuses, lancéolées, sessiles, longues de 1-2 cm. Fleurs en capitule globuleux terminal d'un diam. de 1-2 cm. Corolle bleu violet longue de 6-8 mm, tubuleuse, s'ouvrant par 2 lèvres: lèvre sup. courte et bifide, lèvre inf. sensiblement plus longue à 3 lobes linéaires. Involucre, réceptacle et calice velus. Floraison: avril à juin. Habitat: garides, plante calcicole et thermophile. Etage des collines, montagnard, subalpin et même alpin. Présente dans le Jura et les Alpes, mais peu sur le plateau suisse. Plante d'Europe méridionale aussi. Autre nom latin: Globularia punctata, Globularia vulgaris. Plante plus rare en Suisse que la Globularia cordifolia. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

____________________________________

dimanche 14 mai 2017

ASTRAGALUS MONSPESSULANUS L.




































































Astragale de Montpellier (Astragalus monspessulanus L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises le 22 avril 2017 au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse). Les traces des gelées au sol intervenues quelques nuits avant sont visibles. Plante haute de 5-20 cm. Tige quasi nulle. Feuilles et pédoncules naissant de la souche. Feuilles imparipennées: 10-20 paires de folioles elliptiques, glabres dessus, longues de 5-12 mm. Fleurs pourpre rosé ou pourpre clair, dressées, longues de quelques mm, par 8-10 en grappes dépassant le plus souvent les feuilles. Etendard de la corolle dépassant les ailes et la carène. Calice glabrescent à dents plus courtes que la moitié du tube. Fruit: gousse. Floraison: mai-juillet, parfois fin avril. Habitat: prés secs, pinèdes, graviers. En Valais, Grisons et Rheintal (SG). Fort peu répandu. Etage des collines, montagnard et subalpin. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

____________________________________

ANTHYLLIS MONTANA L.


































































Anthyllide des montagnes (Anthyllis montana L., Fabacées [anc. Papilionacées]). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 22 avril 2017. Espèce rare et très menacée en Suisse. Hauteur: 10-20 cm. Tige avec poils plus ou moins étalés dans la partie supérieure et ligneuse à la base. Feuilles imparipennées avec 5-13 paires de folioles, velues sur les 2 faces. Folioles lancéolées longues au max. de 1 cm. Foliole terminale pas plus grande que les latérales. Fleurs pourpres en inflorescences entourées de bractées palmées et velues, Calice très velu. Floraison: mai-juin (les exemplaires photographiés ici avaient subi au moins 2 nuits de gelées au sol). Habitat: éboulis, rochers calcaires, rocailles. Etage des collines, montagnard et subalpin. Très rare en Suisse: uniquement mentionnée dans le Jura (Val-de-Travers, La Dôle). Europe centrale et du Sud. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________