Autres passions de l'auteur

Sites personnels:
Orgues et vitraux ,
Orgues en Suisse .



samedi 25 mars 2017

LAGURUS OVATUS L.


















































































Graminée portant plusieurs noms populaires: gros minet, queue de lièvre... (Lagurus ovatus L., Graminées). Photos prises dans le Parc botanique de Carona au Tessin (canton méridional suisse), au milieu de juin 2016, vers 500-600 m d'altitude. Cette plante est absente de la flore suisse, car elle pousse spécifiquement dans les sables (plages et dunes): flore méditerranéenne. Par contre elle peut être plantée facilement dans les jardins d'agrément, en raison de son effet décoratif remarquable. On la plante même en pot ! Les fleuristes l'utilisent pour des bouquets frais ou séchés. Touffes assez denses avec des tiges dressées, relativement poilues à la base, puis évasées, avec de nombreuses feuilles relativement larges (jusqu'à 6-8 mm). La feuille supérieure porte une gaine renflée. Panicule spiciforme, courte (2-4 cm), ovale, très dense, molle, barbue-soyeuse-blanche. Les fleurs sont réunies en épis soyeux et légers, assez amples, aux teintes passant du blanc soyeux (un peu verdâtre) au jaune verdâtre en mûrissant. Trouver cette Graminée en bordure de forêt  (il est vrai très méridionale) fut pour nous une surprise (elle nous donna quelques difficultés à la détermination). En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici. L'habitat et le type de lieux colonisés par cette Graminée sont bien expliqués dans l'ouvrage: Guide du Naturaliste dans le Midi de la France, par H. Harant et D. Jarry, volume I, éd. Delachaux et Niestlé. Neuchâtel (Suisse), 1961. 

______________________________

jeudi 23 mars 2017

OXALIS CORNICULATA L.











































































Oxalis corniculé (Oxalis corniculata L., Oxalidacées). Photos prises en juin 2016 au Parc botanique de Carona (canton du Tessin, Suisse méridionale), au-dessus de Lugano, vers 600 m d'altitude. Plante haute de 10-25 cm. Tige étalée parfois ascendante, radicante. Feuilles alternes parfois lavées de pourpre à 3 folioles obcordées. Fleurs jaunes par 1-2 sur pédoncule axillaire. Sépales et pétales au nombre de 5. 10 étamines: 5 courtes et 5 longues. Styles au nombre de 5. La plante est plus ou moins pubescente, et particulièrement au niveau des feuilles avec des poils bien visibles se tenant sur l'arête des feuilles (voir 3ème cliché depuis le haut, ci-dessus). Fruit: capsule pubescente. Habitat: murs, jardins, vignes, bord des chemins, en bordure des bois aussi (étage des collines). Pas très fortement répandue en Suisse, cette plante se rencontre surtout au Tessin. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et encore ici.

_____________________________________

dimanche 12 mars 2017

VINCETOXICUM HIRUNDINARIA Medik.







































Dompte-venin officinal (Vincetoxicum hirundinaria Medik., Apocynacées). Photos prises au Tessin (canton méridional de la Suisse), en juin 2016, dans le Parc botanique de Carona, vers 600 m d'alt. Ces photos viennent en complément de la rubrique principale: voir ici. Consulter ici aussi.

______________________________

LUZULA NIVEA (L.), DC.



































































Luzule blanche ou blanc-de-neige (Luzula nivea [L.], DC., Joncacées). Photos prises vers le 20 juin 2016, dans le Parc botanique de Carona (au Tessin, canton méridional suisse), à une altitude de 600 m environ. Cette plante très typée mesure 50-60 (-90) cm. de haut. Feuilles larges de 3-5 mm avec des poils +/- soyeux sur les bords, bien visibles en regardant de près (voir 3ème photo depuis le haut, ci-dessus). Inflorescence nettement dépassée par les bractées inférieures. Inflorescence contractée en glomérule contenant 6-20 fleurs. Tépales blancs et aigus, un peu argentés. Les étamines ont une anthère devenant brune en avançant dans le temps. L'inflorescence elle-même, en mûrissant, devient peu à peu brune à l'intérieur. Habitat: forêts, lisières de l'étage des collines à subalpin et même alpin (de 400-2'000 m.). Floraison: juin à juillet. Répartition en Suisse: autour du bassin lémanique, un peu en Valais et aux Grisons et, nettement, au Tessin. Pas dans le Jura, apparemment. Monts et Préalpes de l'Est de la Suisse. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et ici aussi.

______________________________________

samedi 11 mars 2017

MELAMPYRUM PRATENSE L.

























































Mélampyre des prés (Melampyrum pratense L., Orobanchacées [anc. Scrophulariacées]). Photos prises en juin 2016, au Tessin (canton méridional suisse), dans le Parc botanique de Carona, près de Lugano. On trouve les renseignements sous le lien suivant. Ce mélampyre se caractérise par une corolle longue de 10-20 mm jaune à blanche à gorge plutôt fermée et tube DROIT. Le calice est plus court que le tube corollaire. Habitat: forêts claires (comme ici), lisières, prairies humides. Etage des collines et subalpin. Répandu en Suisse, notamment au Tessin. En voir plus: ici, ici, ici, encore ici. Floraison: juin-septembre.
 
_____________________________ 

mercredi 8 mars 2017

PHYTEUMA SCHEUCHZERI All.



















































Raiponce de Scheuchzer (Phyteuma scheuchzeri All., Campanulacées). Photos prises en juin 2016 dans le Parc-Jardin botanique de Carona (au-dessus de Lugano), au Tessin (canton méridional suisse), vers 600 m d'altitude. Voici une plante assez rare en Suisse qui habite spécifiquement les régions méridionales en altitude (Tessin et Grisons du Sud). La plante mesure de 10-30 cm. Les feuilles basales (photographiées ici) sont dentées un peu en scie ou alors sub-entières, pétiolées pour celles de la base. Les feuilles basales peuvent aussi parfois être en coeur à lancéolées. Les feuilles caulinaires inférieures sont plus étroitement lancéolées et brièvement pétiolées. Les feuilles sup. sont sessiles. Fleurs bleu-violet en tête globuleuse multiflore. Sous l'inflorescence, on remarque une ou plusieurs bractées linéaires-lancéolées nettement plus longues que l'inflorescence. Ces bractées sont particulières et spécifiques de cette plante. Corolles presque droites. On peut reconnaître ce Phyteuma à la présence de ces bractées allongées sous les fleurs. Habitat: plante plutôt rare; habitant les Alpes internes mais plus spécifiquement les Alpes méridionales (Tessin). Altitude: de 600-2000 m. Floraison: mai-juillet. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et enfin ici. La petite fleur ouverte ressemble à une lanterne chinoise.

_______________________________________

mardi 7 mars 2017

SPIRAEA CHAMAEDRYFOLIA L.










































































Spirée à feuilles d'orme (Spiraea chamaedryfolia L., Rosacées). Photos prises en juin 2016 au Tessin (canton méridional de la Suisse) à l'entrée du parc botanique de Carona, près de Lugano (altitude 597 m). Voici un arbuste pouvant atteindre 2 m de haut. Les rameaux sont longs et retombants. Feuilles ovales ou lancéolées, parfois asymétriques, longues de 3-6 cm doublement dentées dans la moitié supérieure, un peu glauques dessous, avec quelques poils épars. Pétiole long de 0,5-1 cm. Inflorescence parfois assez spectaculaire en ombelles hémisphériques sur rameaux latéraux assez courts. Fleurs très nombreuses, blanches, à 5 pétales suborbiculaires mesurant 4-6 mm de long. Etamines nombreuses donnant à l'inflorescence, parfois, un aspect un peu hérissé. Habitat: jardins, buissons et parfois friches ou décombres. Plante subspontanée utilisée comme ornement. Fleurit de mai à juin-juillet. Origine: Europe de l'est, Asie. En voir plus: cliquer ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

______________________________________
 

lundi 6 mars 2017

CENTRANTHUS RUBER (L.), DC.









































































Centranthe rouge (Centranthus ruber [L], DC., Caprifoliacées [anc. Valérianacées]). Photos prises au Tessin (canton suisse méridional) en juin 2016, dans le val Onsernone près de Roco, le long d'un mur de pierres sèches en bordure de route. Visiblement, cette plante s'est échappée d'un jardin voisin dans le village. Plante haute de 30-70 cm, glabre, au feuillage vert glauque. Les feuilles sont ovales ou largement lancéolées, les supérieures étant en coeur à la base. Grande inflorescence en panicule rameuse et terminale. Fleurs rose ou rouges, parfois blanches, à base munie d'un éperon grêle, linéaire, de 4-7 mm de long. Il y a une seule étamine par fleur. Le tube de la corolle mesure jusqu'à 9 mm. Habitat: murs ensoleillés, rochers, pentes sèches. Plante thermophile, subspontanée et parfois naturalisée. Etage des collines. En Suisse: dispersée sur le plateau et en Suisse orientale. Un peu en Valais. Plus au Tessin où les conditions lui sont favorables. Floraison: mais-août. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici. Habite le sud et l'Europe méridionale.

__________________________________

vendredi 3 mars 2017

ERIGERON ANNUUS (L.), Desf.


























































Vergerette annuelle (Erigeron annuus [L.], Desf., Astéracées [anc.: Composées]). Photos prises au Tessin (canton suisse), dans le Val Onsernone, près de Loco, en juin 2016. Plante haute de 30 à 100 (voire 150 cm). Tige en général rameuse vers le haut. Feuilles vert clair sur les 2 faces. Les feuilles inférieures sont lancéolées ou obovales atténuées en pétiole, à dents espacées et obtuses. Feuilles supérieures lancéolées à linéaires, sessiles ou à très court pétiole. Inflorescence en corymbe lâche. Capitules mesurant 1-2 cm de diam. Fleurs ligulées étalées larges de 0,5 mm, blanches ou parfois lilas. Fleurs tubuleuses jaunes. Ce végétal est considéré comme envahissant et n'est pas décoratif ! Plante poilue, notamment au niveau de l'inflorescence. Habitat: décombres, chemins, rives, pâturages un peu humides, murs. Etage des collines et en plaine. Toute la Suisse avec le Jura, mais peu ou pas en Valais. Plante présente au Tessin. N'aime pas l'altitude. Origine nord-américaine. Comporte des sous-espèces. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et encore ici.

________________________________________