dimanche 28 janvier 2018

IRIS VARIEGATA L.

























































Iris panaché (Iris variegata L., Iridacées). Photos prises dans le Jardin d'altitude de Champex (Valais), en juin 2017. Cet Iris est originaire de l'Europe du sud-est: Moravie, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie, Autriche. En Suisse il est souvent présent dans les jardins en raison de sa floraison très belle en juin. Il peut devenir subspontané et c'est ainsi qu'on a pu le localiser aux Grisons, dans le sud. Il est haut de 10-40 cm et ses feuilles, aussi longues que la tige, sont larges de 3 cm environ. Tépales ext. jaune pâle veinés de violet. Tépales internes jaune d'or. C'est un végétal xérothermophile. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et aussi ici. On l'appelle parfois l'Iris de Hongrie

_______________________________________

jeudi 25 janvier 2018

SALIX RETICULATA L.




























































Saule réticulé (Salix reticulata L., Salicacées). Photos prise en juin 2017 au Jardin botanique d'altitude de Champex en Valais (Suisse). Sous-arbrisseau en espaliers. Branches souterraines à rameaux rampants au niveau du sol et radicants. Feuilles très reconnaissables car réticulées finement: ovales à sub-orbiculaires, longues de 1-4 cm. Le dessus de la feuille est vert foncé. La feuille peut être velue ou alors glabre dessus, mais blanchâtre-soyeuse dessous et à bord recourbé, non denté. Chatons apparaissant en même temps que les feuilles. Floraison: juin à août. Habitat: éboulis stabilisés, pelouses ouvertes et calcicoles. Plante présente en Suisse en milieu subalpin et alpin (1'500-2'500 m). Présent aussi au Jura jusqu'à Chasseral. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________

samedi 13 janvier 2018

CORONILLA MINIMA L.






















































Petite coronille (Coronilla minima L., Fabacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Hauteur: 10-25 cm. Tige ascendante mais d'abord couchée un peu ligneuse à la base. Feuilles sessiles par 3-4 paires de folioles, obovales, en coin, glauques, longues de 0,5-1 cm, un peu charnues. Stipules soudées en une petite gaine persistante atteignant au maximum la demi-longueur des folioles basales. Fleurs jaunes longues seulement de 5-8 mm en ombelle. Pédoncules floraux 2-3 fois plus longs que la feuille. Fruit: gousse pendante longue de 1,5-2,5 cm avec 4 angles obtus, non ailés. Floraison: juin-juillet. Habitat: lieux secs et ensoleillés, pinèdes et rocailles à caractère steppique (étage des collines et montagnard jusqu'à 1'500 m max.). En Suisse à l'état sauvage, uniquement en Valais central (vallée du Rhône). Donc très rare chez nous ! Cette plante est à caractère méditerranéen occidental. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_________________________________________ 

dimanche 31 décembre 2017

VERONICA FRUTICULOSA L.









































































Véronique subligneuse (Veronica fruticulosa L., Plantaginacées [anc.: Scrophulariacées]). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Plante mesurant 10-25 cm avec tige ligneuse à la base, bien feuillée. Feuilles petites, subsessiles, oblongues, subentières ou faiblement crénelées, glabres (atteignant 2,5 cm de long). Grappe assez compacte de fleurs avec corolle d'un rose pâle avec pétales ayant des veines pourpre-violet. Calice et pédicelle à poils glanduleux. Capsule elliptique, dépassant le calice. Fleurit de juin à juillet. Habitat: fentes de rochers, éboulis, plante calcicole. Habite la montagne de 800 à 2'700 m de haut: plante subalpine et alpine. Zones préalpines. Jura Sud (un peu). Europe centrale et méridionale. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, et aussi ici. Présente en Suisse.

____________________________________

dimanche 10 décembre 2017

DIANTHUS GLACIALIS Haenke







































































Oeillet des glaciers (Dianthus glacialis, Haenke, Caryophyllacées). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Voici l'une des gloires de nos Alpes, l'oeillet des glaciers. Il est haut de 2-5 cm. Glabre, avec de nombreux rejets gazonnants. Tige dressée uniflore. Feuilles lancéolées à linéaires, obtuses, pouvant atteindre 5 cm de long. Pétales à dents obtuses d'un rose vif, plus clair dessous, avec 3 stries foncées à la gorge. Tube du calice de 12-16 mm de longueur, pourpres. Ecailles du calice lancéolées terminées par une pointe avec une longue pointe. Floraison: juilllet-août en altitude, mais ici déjà en juin. Habitat: pelouses rocheuses, arêtes. En milieu calcaire. Se rencontre aux Grisons en milieu alpin (en principe de 700-2'250 m d'altitude). Rare ! Originaire des Carpates. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

_____________________________________

ALYSSON ALYSSOIDES (L.), L.






































































Alysson annuel, Alysson faux alysson, Alysson à calice persistant (Alysson alyssoides L. Brassicacées [anc.: Crucifères]). Photos prises au Jardin botanique universitaire de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Plante pouvant atteindre 20 cm de haut. Tige dressée, ascendante, en principe rameuse à la base. De couleur vert blanchâtre avec poils étoilés. Feuilles caulinaires spatulées atténuées en pétiole court. Pétale jaune pâle ou parfois blanchâtres. Calice persistant jusqu'à maturité. Floraison: avril-mai, jusqu'en début juin. Habitat en Suisse: prés secs, steppiques. Etage des collines et subalpin. On trouve ce végétal dans le Jura et en Valais et aussi aux Grisons. En France: habite aussi le pourtour de la Méditerranée. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et ici aussi.

________________________________

lundi 13 novembre 2017

POTENTILLA NEPALENSIS Hook.


































































Potentille vivace du Népal (Potentilla nepalensis Hook., Rosacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Voici une splendide fleur qui ne figure pas, évidemment, dans la Flore suisse officielle (Flora Helvetica). Elle est toutefois exposée dans les Jardins botaniques comme curiosité et pour la beauté de ses fleurs. En anglais: Potentilla nepalensis can reach a height of 30–60 centimetres (12–24 in). This plant forms low mounds of deep green strawberry-like leaves composed of broad leaflets. The cup-shaped 5-petalled flowers may be cherry red or deep pink, with a darker center, about 2.5 cm in width. They bloom July to August. This plant is native to E. Asia and W. Himalayas, from Pakistan to Nepal. Vivace Floraison rose cerise, rouge sombre Exposition Soleil, Mi-ombre Fleurit en Juil. à Août, Oct. Hauteur à maturité: 50 cm. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici.

______________________________________

mercredi 8 novembre 2017

SAXIFRAGA HOSTII (Tausch), ssp.: hostii











































































Saxifrage de Host (Saxifraga hostii ssp.: hostii [Tausch], Saxifragacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Ce Saxifrage ne figure pas à la Flore suisse officielle (Flora Helvetica), toutefois il est proche de Saxifraga paniculata présent en Suisse, notamment dans le Jura (voir ici). Le Saxifraga hostii ssp.: hostii est une plante des Alpes du Nord de l'Italie et aussi de l'Autriche (dans les Alpes orientales). En Suisse on trouve le Saxifraga hostii ssp.: rhaetica (voir ici), uniquement aux Grisons (col de l'Umbrail, notamment: donc rare). Texte en allemand pour Saxifraga hostii ssp. hostii: Laubblätter nach vorne zu wenig verbreitert, länglich bis breit - linealisch, 5-10x so lang wie breit, vorn abwärts gebogen / Laubblatt-Rand deutlich kerbsägig /
Rispenäste 3-9blütig / Laubblätter 4-11 mm breit / Höhe: 20-40 (60) cm / Blütezeit: V - VII  / Felsspalten, Felsrasengesellschaften / kalkstet / montan bis alpin / zerstreut bis selten in den südöstlichen Kalkalpen (St, K, Ost-T). Floraison: fin mai à juillet, sur calcaire. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici et ici aussi.

____________________________________

vendredi 3 novembre 2017

ORNITHOGALUM NARBONENSE L.








































































Ornithogale de Narbonne (Ornithogalum narbonense L., Liliacées). Photos prises au Jardin botanique de l'Université de Fribourg (Suisse), le 10 juin 2017. Voici une plante qui n'appartient pas à la flore sauvage de Suisse, mais qui est une plante méditerranéenne présente en France et dans les régions chaudes de ce bassin. Description: l'Ornithogalum narbonense (Ornithogale de Narbonne) est une espèce végétale appartenant à la famille des Asparagacées (sous-famille des Scilloïdées, tribu des Ornithogalées) originaire du pourtour méditerranéen. Dans la classification de Cronquist, cette espèce se trouve dans l'ordre des Liliales et la famille des Liliacées et non dans celui des Asparagales, d'abord dans la famille des Hyacinthacées (aujourd'hui invalide), puis dans celle des Asparagacées comme dans la classification phylogénétique APG III. Cet ornithogale croît dans lieux incultes comme dans les lieux cultivés du midi méditerranéen (Roussillon, Languedoc, Provence et Dauphiné méridional) ainsi qu'en Corse. C'est une plante herbacée vivace à feuillage caduc haute de 30 à 60 centimètres, inflorescence comprise. Son bulbe blanc crème à nombreuses pelures rappelant par sa forme ovale celui des jacinthes donne naissance à une rosette de quelques feuilles radicales, linéaires,
étalées, glabres, légèrement glauques, plus courtes que la tige florale. Elles forment une gouttière (engainante à la base) et présentent un contour entier et une nervation parallèle. Fleurit d'avril à juin. Son inflorescence est un racème situé en partie terminale d'une tige aphylle dressée. Ses fleurs actinomorphes sont plutôt petites, formées de 6 tépales elliptiques de couleur blanc pur parcourues longitudinalement par une nervure médiane verte très marquée sur l'avers, de 6 étamines courtes à anthères jaunâtres et d'un ovaire supère de couleur verte ou jaune. En savoir plus: voir ici, aussi ici, aussi ici, aussi ici, et ici aussi.

___________________________________